Drone : une méduse qui nage dans l'air au lieu de voler

Des chercheurs américains ont conçu un petit drone qui se déplace dans l’air en nageant telles une méduse, une petite révolution dans le monde des engins volants.

Leif Ristroph et Stephen Childres, du laboratoire de mathématiques appliquées de l’Université de New York, ont développé un petit drone de 2,1 grammes. Pour développer cet appareil volant, les deux chercheurs se sont inspirés du vol des insectes, notamment de celui des libellules, mais aussi du déplacement des méduses.

Au final, le prototype de ce petit drone « nage » dans l’air au lieu de voler, et cela d’une manière plutôt stable comparativement aux autres insectes volants conçus par des humains. Haut d’une dizaine de centimètres, ce drone est déjà capable de rester stable lorsqu’il heurte un obstacle.

C’est grâce à des composants ultras légers, comme le téflon, les fibres de carbone et du mylar, ainsi qu’un microscopique moteur de 1,1 gramme, que ses chercheurs ont réussi à concevoir un engin si léger.

Alors que son utilisation pourrait être multiple, l’Université de New York a pour le moment déposé une demande de brevet pour son principe.

La « méduse volante », le drone de demain
Drone de demain : Ils créent la première méduse volante
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker