Drone : une méduse qui nage dans l'air au lieu de voler

Des chercheurs américains ont conçu un petit drone qui se déplace dans l’air en nageant telles une méduse, une petite révolution dans le monde des engins volants.

Leif Ristroph et Stephen Childres, du laboratoire de mathématiques appliquées de l’Université de New York, ont développé un petit drone de 2,1 grammes. Pour développer cet appareil volant, les deux chercheurs se sont inspirés du vol des insectes, notamment de celui des libellules, mais aussi du déplacement des méduses.

Au final, le prototype de ce petit drone « nage » dans l’air au lieu de voler, et cela d’une manière plutôt stable comparativement aux autres insectes volants conçus par des humains. Haut d’une dizaine de centimètres, ce drone est déjà capable de rester stable lorsqu’il heurte un obstacle.

C’est grâce à des composants ultras légers, comme le téflon, les fibres de carbone et du mylar, ainsi qu’un microscopique moteur de 1,1 gramme, que ses chercheurs ont réussi à concevoir un engin si léger.

Alors que son utilisation pourrait être multiple, l’Université de New York a pour le moment déposé une demande de brevet pour son principe.

La « méduse volante », le drone de demain
Drone de demain : Ils créent la première méduse volante

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHenrique de Castro, le n° 2 de Yahoo! quitte le navire !
Article suivantConduire avec des Google Glass : la justice américaine va trancher

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here