Dropbox : directement intégré aux appareils Samsung !

Le service gratuit qui permet d’emporter vos documents, vos photos et vos vidéos n’importe où et de les partager en toute facilité sera profondément intégré avec le nouvel appareil photo Galaxy Camera et le nouveau Galaxy Note II de Samsung.

Le Galaxy S3 sorti en début d’année ainsi que la gamme de tablettes Galaxy ont été lancés avec l’application Dropbox incorporée. Mais avec le nouvel appareil photo Galaxy Camera et le nouveau Galaxy Note II Samsung, l’intégration va encore plus loin.

« Le plus important pour nous est de permettre à nos utilisateurs de bénéficier d’une expérience transparente sur les nombreux dispositifs mobiles qu’ils utilisent et ce partenariat vient démontrer aux utilisateurs Samsung notre engagement mutuel à leur offrir la meilleure expérience possible », déclaré Lars Fjeldsoe-Nielsen, responsable du développement des affaires mobiles chez Dropbox.

« Grâce à ces intégrations avec le tout dernier appareil photo compatible Wi-Fi et 4G et le tout dernier Galaxy Note II de Samsung, les utilisateurs Dropbox peuvent être assurés qu’ils auront leurs photos et leurs vidéos avec eux, à tout moment, où qu’ils se trouvent », ajoute-t-il.

Par cette intégration, les utilisateurs recevront un Dropbox directement prêt à l’usage sur l’appareil photo Galaxy Camera et sur le Galaxy Note II. De plus, nouveauté, le Galaxy Note II synchronisera automatiquement les photos et les vidéos stockées dans Dropbox avec l’application Gallery. Cela signifie que dès que Gallery est ouverte, les utilisateurs accéderont en toute transparence à toutes les photos déjà stockées dans leur Dropbox.

Pour finir, les acquéreurs du nouvel appareil photo Galaxy Camera et du nouveau Galaxy Note II Samsung pourront obtenir 50 Go d’espace gratuit pendant deux ans.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentKim Dotcom : un MegaUpload sans les États-Unis !
Article suivantFree Mobile : la riposte de SFR !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here