Accueil » Technologie » Du rififi sur le marché des OS mobiles
Android prend une claque face à la concurrence sur de nombreux marchés

Du rififi sur le marché des OS mobiles

Avec la publication des chiffres sur les parts de marché des OS mobiles au premier trimestre, on se rend compte qu’il y a de gros changement dans certains pays, preuve d’un sérieux rififi sur le marché des systèmes d’exploitation mobiles.

En une année, entre le premier trimestre 2014 et le premier trimestre 2015, la situation est restée stable aux Etats-Unis selon les chiffres de Kantar Worldpanel : Android reste en tête avec 58,1% du marché (+0,2%), devant iOS (36,5%, -0,2%), Windows Phone (4,3%, -0,1%) et les autres OS (1,1%, -0,1%). Par contre, dans d’autres pays, il y a de gros chamboulements.

En Chine, plus gros marché mondial, Android recule de 8% à 72%, iOS progresse de 9,2% à 26,1%, alors que Windows Phone reste stable à 1,2% (+0%).

À l’opposé, au Japon, Android progresse de 10,2% à 52,3%, iOS recule de 12,5% à 45,1%, Windows Phone gagne 0,1% à 0,4%.

Entre ces deux extrêmes, on retrouve par exemple la France où s’est Windows Phone qui progresse de 5,8% au détriment d’Android (-0,6%) et iOS (-4,0%), l’Allemagne où Android recule (-5,7%) pour le bonheur d’iOS (+3%) et de Windows Phone (+2,1%), ou l’Italie où iOS (+4,6%) progresse grâce au recul d’Android (-4,6%).

Dans cette forêt de chiffres, il apparait clairement qu’il y a du rififi sur le marché des systèmes d’exploitation mobiles.

Si le succès commercial de l’iPhone 6 peut expliquer la progression d’iOS, cela n’explique pas pourquoi les parts de marché de l’OS d’Apple ne progressent pas aux États-Unis ni ne recule en Chine et en France par exemple.

Il semble en fait que le marché soit très agité, mais surtout qu’Android semble passablement mis à mal. Là encore, l’iPhone 6 pourrait être une explication. Dans ce cas, les sorties du Galaxy S6, du One M9 et du G4 pourraient stabiliser le marché au second trimestre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Est-ce que la France va développer un système d’exploitation souverain ?

L’amendement proposé par la députée socialiste Delphine Batho a été accepté par le Parlement. Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *