Accueil » Technologie » e-book : Amazon va tester la rémunération des auteurs à la page lue

e-book : Amazon va tester la rémunération des auteurs à la page lue

Amazon annonce le test d’un nouveau système de rémunération pour les auteurs d’e-book, un système qui s’appuiera sur le nombre de pages lues.

Jusqu’à présent, les auteurs étaient rémunérés à la page écrite. Ce système de rémunération pourrait radicalement changer vu qu’Amazon va tester un nouveau système à partir du 1er juillet.

La grosse différence, c’est que l’auteur sera payé en fonction du nombre de pages qui ont été lues, que le livre ait été fini ou pas. Il est prévu que le temps passé sur chaque page serve à déterminer si une page a été ou non vraisemblablement lue.

De plus, le décompte se fera qu’à la première lecture. De fait, le fait de relire plusieurs fois le même e-book ne rapportera pas plus à son auteur.

« Ce changement répond à une demande exprimée par de nombreux auteurs, qui estimaient que le montant des redevances devait également tenir compte de la longueur des livres et du nombre de pages lues par les clients », explique Amazon au sujet de ce changement de mode de rémunération.

Le problème de ce nouveau système, c’est qu’il pourrait influencer les auteurs. En effet, comment ne pas adapter sa manière d’écrire pour pouvoir gagner plus ? Ce qui est parfaitement logique en fait.

De fait, Peter Wayner s’inquiète que « le nouveau modèle pourrait pervertir les priorités de l’écriture : un système qui rémunère à la page est un système qui récompense les cliffhangers et les mystères dans tous les genres. Il récompense tout ce qui garde les gens accrochés, même si cela signifie accorder moins d’importance à la nuance et à la complexité ».

Les avantages de ce système sont de ne plus récompenser les livres achetés qui ne sont jamais lus, de ne plus favoriser le principe « du plus il y a de pages, plus cela a l’air sérieux, plus le lecteur pense qu’il en aura pour son argent », et incitent les auteurs à écrire de façon à ne pas ennuyer le lecteur.

Par contre, ce système condamnera les ouvrages plus ardus, pourtant nécessaires à la littérature.

En fait, à l’instar des sites internet qui se trouvent tributaires des algorithmes des moteurs de recherche pour figurer en bonne place dans les résultats, les auteurs font se retrouver pareillement tributaire d’algorithmes qui vont dicter leur manière d’écrire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Amazon Prime veut séduire en proposant gratuitement les pilotes de ses séries maison

Amazon Prime propose gratuitement les pilotes de ses séries maison

Positionné face à Netflix, Amazon Prime compte séduire de nouveaux abonnés en proposant gratuitement les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *