E-commerce : Facebook déploie de nouvelles fonctionnalités

En matière d’e-commerce, Facebook compte bien récupérer sa part du gâteau et ne pas tout laisser à Amazon et Google. C’est pour cette raison que le réseau lance plusieurs nouvelles fonctionnalités.

Il n’est pas nouveau que Facebook s’intéresse à l’e-commerce. Mais jusqu’à présent, entre l’échec des boutiques et quelques autres incursions ratées, les espérances du réseau social n’ont pas été satisfaites.

Mais comme l’entreprise de Mark Zuckerberg compte bien récupérer sa part du gâteau et ne pas tout laisser à Amazon et Google, elle ne baisse pas les bras et en remet une couche en lançant plusieurs nouvelles fonctionnalités.

L’objectif des nouvelles fonctionnalités proposées et d’améliorer l’expérience d’achat entre le clic sur une pub et l’acte de paiement. « Nous voulons donner aux utilisateurs les moyens de trouver facilement les produits qui les intéressent sur mobile, rendre le shopping plus pratique et booster les ventes des business », explique Emma Rodger, responsable des produits marketing pour le commerce chez Facebook.

C’est ainsi que Facebook lance un nouveau format publicitaire permettant d’afficher une page avec toute une série de produits en format « expand », sans passer par le site de la marque qui propose les produits en question.

Il est aussi prévu que le bouton « Buy » (« Acheter ») testé localement soit plus largement déployé.

Facebook prévoit aussi que les e-commerçants puissent proposer des produits directement sur leur page de marque.

Il est également prévu que Facebook propose une nouvelle section dans son application pour proposer directement de nombreux produits aux utilisateurs. Cette mesure est d’ailleurs plutôt surprenante vu qu’elle va à l’encontre du principe de segmenter ses services en de nombreuses applications.

Est-ce que ces nouveautés vont attirer des clients ? C’est en tout cas l’espoir de Facebook.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTag Heuer : il faudra payer 1 800 dollars pour être connecté !
Article suivantTwitter : la cure d’amincissement a commencé !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here