E3 : qualité plus qu’originalité pour 2014

Le salon E3 a fermé ses portes jeudi dernier à Los Angeles, l’occasion de tirer les premières conclusions sur ce que les joueurs découvriront dans les mois à venir.

Organisé du 10 au 13 juin 2013, le Salon mondial du jeu vidéo a fermé ses portes jeudi dernier à Los Angeles. E3 étant surtout la vitrine des jeux vidéo à venir, la fermeture de ce salon est donc l’occasion rêvée de tirer les premières conclusions sur ce que les joueurs découvriront dans les mois à venir.

La première constatation qui saute aux yeux est le manque d’originalité avec de nouveaux concepts de jeu plutôt rare. « Contrast » pour PS4 et « Rain » pour PS3, deux titres de Sony, sortent du lot.

Les éditeurs préfèrent donc plutôt jouer la sécurité en privilégiant les franchises déjà établies, mais avec une compatibilité élargie aux tablettes numériques et smartphones, les consoles de jeu de demain.

Mais c’est surtout la qualité qui sort gagnante de cette édition 2013 de l’E3, notamment avec les jeux dédiés aux consoles Next Gen, qui arriveront en fin d’année. Les graphismes sont à couper le souffle, une qualité bluffante de réalisme, notamment du côté d’Electronic Arts.

Mais si le Salon mondial du jeu vidéo a fermé ses portes, cela ne signifie pas que tout est déjà connu sur la scène des jeux vidéo, car la bataille que vont se livrer Nintendo et sa Wii U, Microsoft et sa Xbox One ainsi que Sony et sa PlayStation 4 augurent certaines surprises de dernières minutes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone : vers une véritable console de jeu ?
Article suivantLoon : Google compte sur des ballons stratosphériques pour couvrir le monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here