eBay : des chiffres décevants… sauvés par PayPal

eBay paie toujours le prix fort de sa vaste perte de données du mois de mai. Heureusement que PayPal dope les résultats du groupe… mais plus pour longtemps.

En ne générant que 2,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires entre juillet et septembre, comparativement à 2 milliards de dollars il y a une année, les recettes d’eBay peuvent sembler au point mortes. Ce n’est pas vraiment le cas vu que le volume des transactions a tout de même progressé de 7% cette année, contre 15% il y a un an. Ce tassement de l’activité est tout simplement le prix fort que doit payer le groupe suite à sa vaste perte de données du mois de mai.

Le directeur financier d’eBay confirme d’ailleurs ce sentiment en commentant que « se remettre de l’attaque va prendre plus longtemps que prévu et coûter plus cher ».

Avec une croissance constante comprise entre 19 et 20%, eBay peut compter sur PayPal pour maintenir à flot ses finances, ce qui permet au groupe de finir avec une croissance globale de 12% à 4,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Le souci à court terme pour eBay est qu’il va prochainement se séparer de son service de paiement à succès. Pour anticiper l’effet de cette sortie sur le moral des investisseurs, la direction d’eBay promet « une gestion énergique des coûts », comme c’est souvent fait dans de telles situations.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentExploration de Mars : asphyxie après 68 jours !
Article suivantChrysler rappelle 900 000 véhicules à cause d’un risque d’incendie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here