L’écran du Galaxy Note 7 est son point faible

L’écran est le point faible du Galaxy Note 7. En parlant de point faible, on parle de sa fragilité aux rayures, pas de sa qualité d’affichage.

Présenté comme rival de l’iPhone 7 qui doit sortir en septembre, le Galaxy Note 7 était attendu de pied ferme. Maintenant qu’il est sorti, c’est un peu la douche froide. En effet, le dernier-né de Samsung souffre de plusieurs défauts.

Alors qu’il est censé être plus puissant que l’iPhone 6s selon sa fiche technique, un essai révèle que le Galaxy Note 7 met plus de temps à démarrer les applications et que les tâches s’effectuent moins vite. Même s’il s’agit d’une grosse désillusion, on peut toujours espérer une mise à jour logicielle pour corriger ce problème. Par contre, lors de la sortie de l’iPhone 7, ce manque de vitesse risque bien de fortement pénaliser ce mobile qui se positionnait comme le fleuron de Samsung.

Une fragilité d’écran problématique pour le Galaxy Note 7

Bien que gênant, le problème de performances du Galaxy Note 7 n’est pas véritablement problématique, même si c’est très dommage pour un mobile qui est tout de même vendu plus de 800 euros. Le vrai problème se situe au niveau de son écran.

Impeccable pour l’affichage, l’écran du Galaxy Note 7 fait preuve d’une incroyable fragilité en n’étant pas du tout résistant aux rayures. Lorsqu’il est glissé dans une poche, la moindre pièce de monnaie ou clé grifferait facilement l’écran. Ce manque de résistance est d’autant plus dommageable que faire remplacer l’écran coûte 270 dollars aux États-Unis.

Ce n’est pas parce que Samsung affirme que le Note 7 sera de nouveau 100 % résistant à l’eau et retrouvera l’aspect d’un smartphone qui vient de sortir de l’usine après un changement d’écran que la pilule passe mieux. En cas d’accident, le montant de la facture peut donc atteindre des sommets.

C’est là que le groupe coréen est malin, en proposant un programme de garantie contre les accidents aux États-Unis. Facturé 129 dollars par années, le pack Protection Plus garantit deux réparations intégrales du smartphone par an. Vu cette offre, on est en droit de penser que la fragilité de l’écran du Galaxy Note 7 serait un moyen détourné pour pousser les acheteurs à souscrire une assurance.

Quoi qu’on dise du Galaxy Note 7, tous les avis convergent actuellement pour dire qu’il n’est pas à la hauteur d’une phablette haut de gamme et que ce modèle ne va pas tenir la comparaison avec le futur iPhone 7. Car une chose est certaine, Apple ne va pas faire la même erreur de négliger la qualité de son nouveau fleuron.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe prince Laurent de Belgique s’est mis à gazouiller sur Twitter
Article suivantBill Gates est encore et toujours l’homme le plus riche du monde
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here