Ecrire « Joyeux Noël ! » sur internet, pas forcément facile selon la langue

Grâce aux réseaux sociaux, on s’est découvert des amis dans le monde entier. Au moment d’écrire « Joyeux Noël », comment l’écrire pour que tout le monde puisse comprendre ?

C’est facile de souhaiter ses vœux de Noël sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux. Il suffit de simplement écrire « Joyeux Noël ». Honnêtement, pensez-vous que votre nouvel ami en Espagne va vous comprendre, tout comme d’ailleurs la jolie Suédoise qui vous suit. Certes, ces personnes peuvent utiliser les outils de traduction pour vous décrypter.

Il y a une autre possibilité. Celle de personnaliser son message en l’adressant en différentes langues.

Le « Joyeux Noël ! » adressé à vos amis francophones ira très bien. S’ils sont anglophones, cela sera « Merry Christmas ! ». Pour votre ami espagnol, il faudra lui adresser un « ¡ Feliz Navidad ! », et un « God Jul ! » à votre amie suédoise. Si vous avez des amis norvégiens ou islandais, le « God Jul ! » est aussi de rigueur.

Des connaissances en Italie ? Il faudra souhaiter « Buon Natale ! ». « Feliz Natal ! » ravira vos amis portugais, tout comme un « Fröhliche Weihnachten ! » pour les Allemands. Si vous souhaitez faire des efforts, vous pouvez aussi souhaiter un « Καλά Χριστούγεννα ! » en grec moderne, un « Hyvää Joulua ! » en finnois, un « Djoyeus Noyè ! » en wallon ou un « Gëzuar Krishtlindjet ! » en albanais.

En restant local, mais typique, vous pouvez aussi écrire « Bouon Noué ! » en normand, « Boune Nàu ! » en poitevin, « Bon Nouvè ! » en provençal, « Bouna Shalande ! » en savoyard, ou encore « Nedeleg laouen ! » en breton.

La liste des possibilités d’écrire « Joyeux Noël ! » est encore longue. En plus, ces quelques exemples vous permettront de lire ce que vos amis écriront : pratique. Mais au final, il ne faut surtout pas oublier que le plus important est de surtout ne pas oublier de faire ses vœux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNoël se passe aussi sur internet
Article suivantLe « Joyeux Noël » de Tesla : des Model X… endiablés !

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here