Edward Snowden : révélations sur ses « complices » sur le scandale PRISM

Si le scandale PRISM ne résulte que des révélations d’une seule personne, les informations livrées émanent de plusieurs personnes, des « complices ». Qui sont-ils ?

La masse d’informations livrées par Edward Snowden dépassait largement son rayon d’accès, ce qui signifie que l’ancien analyste de la NSA a dû recourir à des « complicités ». Selon l’agence Reuters, il n’y aurait pas eu de « complicité » physique au sens d’une ou plusieurs personnes qui auraient aidé Edward Snowden. Ce dernier se serait tout simplement procuré les identifiants et mots de passe de connexion de plusieurs de ses collègues !

C’est en prétextant une tâche en tant qu’administrateur du système informatique qu’Edward Snowden aurait réussi à soutirer les identifiants et mots de passe de connexion de 20 à 25 de ses collègues de la base d’Hawaï.

Reuters rapporte que la NSA aurait déjà identifié plusieurs de ses employés, des « complices » qui auraient été interrogés et démis de leurs fonctions.

Cette nouvelle révélation met surtout en lumière que la sécurité au sein même de la NSA n’est pas aussi poussée que ce qu’on pourrait espérer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent4G : Bouygues Telecom propose un forfait pour 21 Go/mois
Article suivantSécurité : Bitcoins virtuels pour un vol bien réel

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here