Elon Musk : les humains doivent fusionner avec les machines

Elon Musk : il serait avantageux pour l'homme de fusionner avec des machines pour survivre face à de nouveaux défis comme l'Intelligence Artificielle

Pour Elon Musk, « l’homme et la machine devrait fusionner, la seule manière de faire en sorte que l’homme ne soit pas dominé par l’intelligence artificielle est de faire fusionner l’intelligence biologique avec les machines. »

« Au fil du temps, je pense que nous verrons probablement une fusion plus étroite de l’intelligence biologique et de l’intelligence numérique », a estimé Elon Musk, le PDG de Tesla, lors du Sommet Mondial du Gouvernement à Dubaï.

À une époque où l’IA est en pleine évolution, menaçant de nombreux emplois, les humains pourraient devenir inutiles, d’où un besoin de fusionner avec les machines, d’après Elon Musk.

La proposition des technologistes se concrétiserait par une nouvelle couche de cerveau capable d’accéder rapidement à l’information et de puiser dans l’intelligence artificielle.

Cette « évolution » de l’être humain est un thème récurrent lors des discussions sur la façon dont la société peut faire face à la potentielle menace de l’IA.

La nouvelle génération d’Intelligence Artificielle soutenue par l’apprentissage profond (deep learning) est plus évoluée que celle utilisée sur les voitures intelligentes. « Elle est plus intelligente que le plus intelligent des hommes sur terre », a déclaré le patron de Tesla et de qualifier la situation comme « dangereuse ».

Elon Musk a évoqué le potentiel des interfaces cérébrales et des dentelles neuronales. Pour le PDG de Tesla, des liens plus puissants avec un équipement numérique devraient augmenter les capacités sensibles de l’homme de sorte qu’il ne devienne pas obsolète à l’ère de l’intelligence artificielle.

Selon Elon Musk, une dentelle neuronale interagissant directement avec le cerveau permettrait aux utilisateurs de communiquer leurs pensées envers les ordinateurs avec davantage de bande passante et avec beaucoup moins de latence que ce qui est actuellement possible via des mécanismes d’entrée tels que le clavier et la souris. Pour cela, il serait nécessaire de réaliser la symbiose entre l’intelligence humaine et la machine, ce qui pourrait en outre résoudre les problèmes de contrôle et d’utilité, a expliqué Elon Musk.

L’effet perturbateur de l’intelligence artificielle ne réside pas seulement dans sa capacité à effectuer des tâches spécifiques de manière plus efficace que les humains, mais concerne également la vitesse avec laquelle elle peut communiquer avec d’autres des appareils connectés.

Dans le domaine du transfert d’idées à d’autres systèmes numériques et en ce qui concerne la demande et la collecte d’informations, les ordinateurs ont une énorme avance sur l’homme qui ne communique que par écrit ou par message vocal.

« La communication des ordinateurs a à un taux de vitesse d’un trillion lorsqu’il s’agit de relayer leurs pensées à d’autres systèmes informatiques alors que le rythme avec lequel les personnes transmettent et collectent des informations via les messages écrits ou les requêtes vocales est sensiblement plus lent ».

Votes
[Total : 4 votes en moyenne : 5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here