Accueil » Technologie » Elon Musk se méfie de l’intelligence artificielle
Elon Musk.

Elon Musk se méfie de l’intelligence artificielle

Elon Musk a beau être le fondateur des sociétés PayPal, SpaceX, Tesla Motors et SolarCity, cela ne l’empêche pas de se méfier de la technologie, notamment de l’intelligence artificielle.

Elon Musk.
Elon Musk.

C’est à l’occasion d’un symposium organisé la semaine dernière par MIT AeroAstro que le fondateur des sociétés PayPal, SpaceX et Tesla Motors a clairement fait mention de sa méfiance à certaines technologies, notamment l’intelligence artificielle. Selon Elon Musk, le développement de l’IA pourrait être la plus grande menace à venir pour l’humanité.

De l’avis du célèbre entrepreneur, doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des hommes correspondrait à ouvrir une boîte de Pandore. « Je pense que nous devons être très prudents sur l’intelligence artificielle. Si je devais deviner ce qui pourrait être notre plus grande menace existentielle, c’est probablement l’IA ». Il ajoute que « Je suis de plus en plus enclin à penser qu’il devrait y avoir une certaine supervision, peut-être au niveau national et international, juste pour s’assurer que nous ne faisons pas quelque chose de très stupide.

Un brin provocateur, il lâche « Si sa fonction est, par exemple, de se débarrasser des courriers indésirables et qu’elle détermine que la meilleure manière de s’en débarrasser est de liquider les humains… », laissant son phare en suspens.

« Je ne pense pas que quiconque se rend compte à quel point l’intelligence artificielle progresse vite. Particulièrement si la machine profite de l’autoamélioration récursive et si son rôle se fait au détriment de l’humanité, alors elle aura un effet désastreux. Elon Musk ajoute encore que « Avec l’IA, nous sommes en train de convoquer le démon. Vous connaissez ces histoires où il y a un type avec un pentagramme et de l’eau bénite qui est du genre… Il est certain de pouvoir contrôler le démon, mais ça ne marche pas ! ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Partnership On AI se fera sans Apple, mais avec Google, Microsoft, Facebook, IBM et Amazon

Apple manque à l’appel dans l’initiative Partnership On AI

Partnership On AI a été créé par Google, Microsoft, Facebook, IBM et Amazon, mais sans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *