Elon Musk va soutenir 35 projets d’AI responsable

Elon Musk craint la menace de l’intelligence artificielle pour l’humanité. Cela ne l’empêche pas de soutenir 37 équipes R&D qui travailleront sur une AI responsable.

À l’instar de Stephen Hawking et Bill Gates, Elon Musk a aussi signifié ses préoccupations en matière d’intelligence artificielle, de la menace potentielle qu’elle représente pour l’humanité. Dans ce sens, en début d’année, il avait cosigné une lettre ouverte exprimant les craintes d’une recherche débridée en matière d’AI.

La position affichée par Elon Musk ne signifie pas pour autant qu’il soit contre l’AI, simplement que les recherches en la matière soient encadrées pour éviter des dérives. C’est dans ce contexte qu’il a créé l’institut Future of Life basé à Boston, une institution qui vise à soutenir financièrement des projets dans l’intelligence artificielle responsable.

L’institut Future of Life vient de dévoiler la liste des 37 équipes R&D qui bénéficieront d’une aide financière d’Elon Musk. Elles disposeront d’une enveloppe de 7 millions de dollars répartie sur les trois années à venir.

De prestigieuses universités de renom telles que Berkeley, Carnegie-Mellon et Oxford font partie des bénéficiaires, pour des projets qui ont des liens avec les sciences informatiques, mais aussi la loi, l’économie et la politique.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHalo : le jeu vidéo fétiche de Microsoft
Article suivantFaceGloria : un réseau social sans sexe ni injure qui vise 10 millions d’adhérents d’ici deux ans

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here