ElyséesGate espionnage : WikiLeaks annonce pour bientôt d’autres révélations

Il est clair à présent que la Nsa a bien espionné l’Élysée entre 2006 et 2012, et les 3 derniers Présidents de la République seraient concernés. D’après les informations fournies par WikiLeaks, ce sont des documents « Top Secret » destinés aux services de renseignement américain qui attestent les écoutes téléphoniques des présidents et de leurs collaborateurs à l’Élysée ; et selon Assange, le fondateur de WikiLeaks réfugié à l’Ambassade Équatorienne à Londres depuis 3 ans, d’autres révélations sont promises pour bientôt.

Ces révélations ont provoqué un tollé général dans l’Hexagone, en raison de la particularité des lieux et des hauts personnages de l’État qui ont été la cible de la NSA. On parle de plus de 70 millions d’enregistrements divers concernant la France chez la NSA. En ce qui concerne « l’ElyséeGate », et d’après les documents en possession de WikiLeaks, ce sont pas moins de 5 rapports d’analyse et d’étude établis par la NSA.

Julian Assange, a fait ses révélations en direct de l’ambassade de l’Équateur à Londres sur les ondes de TF1, en précisant que ce qui vient d’être publié sur la France et l’espionnage de ses Présidents n’est rien à côté de ce qui va être révélé à l’avenir. Il parle de documents plus sensibles sur le plan politique que ceux qui viennent d’être révélés.

D’après l’Australien patron de WikiLeaks, on n’est qu’au début d’un long feuilleton en ce qui concerne la NSA et son travail sur la France. D’après celui-ci, l’espionnage américain ne concerne pas uniquement le volet politique, mais, et toujours selon ses propos, l’économie française et européenne en général sont dans le viseur des États-Unis, pour lui de grandes entreprises françaises ont été espionnées pour essayer d’entraver leur compétitivité.

À présent que l’état des lieux a été fait, et qu’il n’y a aucun doute sur l’authentification des écoutes téléphoniques effectuées par la NSA, que va faire la France ? Ses responsables vont-ils réagir et comme le suggère Julian Assange, laver l’affront et confirmer l’indépendance politique et économique de la France vis-à-vis de l’oncle Sam ? À notre avis, il y aura certainement une riposte de la France, mais ce sera plus du symbolique, car les enjeux de la relation avec ses partenaires outre-Atlantique sont importants et sensibles. Et dire que la France vient tout juste de voter une loi sur le renseignement ! Il faut avouer que les USA espionnent tout le monde même ses plus proches alliés, il y a quelques mois c’étaient les révélations sur les écoutes de la Chancelière allemande Merkel, et maintenant c’est Chirac, Sarkozy et Hollande… Sont-ils devenus fous ces Américains ?…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : hausse de prix au passage
Article suivantL’ARCEP veut répondre aux nouveaux enjeux du numérique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here