Emails : Microsoft, Google, Apple et Yahoo peuvent nous espionner en toute impunité

Alors que nos emails appartiennent à la sphère privée des utilisateurs, les services de messagerie peuvent y accéder en toute impunité.

S’il est certain que, techniquement parlant, les Microsoft, Google, Apple et Yahoo peuvent accéder aux emails de leurs utilisateurs, le respect de la sphère privée laisserait à penser que cela ne se fait pas. Et pourtant…

C’est avec l’affaire d’Alex Kibkalo que le pot aux roses a éclaté Accusant son ex-employé d’avoir volé sa propriété intellectuelle, notamment pour la transmettre à un blogueur français, Microsoft est allée jusqu’à lire le contenu du compte de messagerie personnel de son ancien salarié. C’est sûr de son bon droit que l’éditeur a agi de la sorte.

Il est certain que cette pratique est une infraction à la correspondance privée d’un internaute, un fait qui n’est pas remis en cause en l’occurrence. De fait, c’est grâce aux conditions d’utilisation de son service de messagerie, qui précise explicitement que le fournisseur du service peut s’octroyer le droit d’accéder aux contenus du compte pour protéger sa propriété que Microsoft a agi de la sorte.

Si les conditions d’utilisation émises par Microsoft sont à pointer, il en va de même pour Google, Apple et Yahoo qui proposent des clauses similaires dans leurs conditions générales.

En réponse aux interrogations au sujet de l’accès aux données des internautes, Microsoft a répondu par le biais de son vice-président des affaires juridiques, John Frank. Il déclare notamment que « Nous ne réaliserons pas de recherche dans les emails d’un client ou d’autres services en dehors de circonstances qui justifieraient une ordonnance d’un tribunal ». On peut se poser la question si une telle ordonnance a été fournie pour le cas d’Alex Kibkalo.

Interrogés sur les mêmes sujets, les autres grands fournisseurs de messageries ont préféré ne pas répondre à la question.

De fait, alors que Microsoft, Google, Apple et Yahoo ont été parmi les premiers à monter aux créneaux pour dénoncer les pratiques de la NSA, ils sont les premiers à se donner le droit de recourir à un espionnage des données des internautes sans demander une autorisation préalable à la justice.

Microsoft peut lire les emails de ses utilisateurs. Mais Google, Apple et Yahoo aussi
Microsoft peut lire les emails de ses utilisateurs. Mais Google, Apple et Yahoo aussi

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOne (M8) : une nouvelle vidéo dévoile le prochain smartphone de HTC
Article suivantApple : en négociations avec Comcast pour son streaming TV

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here