Emojis : une pétition en faveur des roux

Alors que les emojis vont intégrer six couleurs de peaux, les roux ne sont pas satisfaits en lançant une pétition en faveur de leur rousseur.

En vue de « refléter la diversité de l’humanité », le Consortium Unicode a validé l’année dernière la proposition de deux développeurs d’Apple et de Google au sujet de l’intégration de six couleurs de peaux au sein du vaste catalogue d’émoticônes, les célèbres emojis.

Alors que beaucoup de personnes se félicitent de cet ajout, d’autres sont nettement plus critiques, notamment les roux qui déplorent que leur rousseur ne soit pas représentée au sein des emojis.

C’est ainsi que Ginger Parrot, un site d’actualité qui consacre ses pages à promouvoir la rousseur, a décidé de lancer une pétition sur change.org. « On y trouve toutes les phases de la Lune et des personnages qui ressemblent à des moutons, mais pas un roux. Vous dites que vous voulez mettre en valeur la diversité, alors pourquoi ne pas ajouter un rouquin ? », fait valoir le site.

Ayant déjà attiré 2 600 signataires, cette pétition pourrait bien susciter un certain intéressement de la part des développeurs. Le hic de cette initiative est qu’elle cible Apple alors que la responsabilité de l’officialisation des emojis est du ressort du Consortium Unicode. Cette petite erreur s’explique certainement par le fait que l’on communique actuellement sur le fait que la prochaine mise à jour iOS 8.3 intégrera de nouveaux avatars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAntennes 4G : Free Mobile sur le point de dépasser SFR
Article suivantEt si on imaginait une vie extraterrestre sans besoin d’eau ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here