En attente du Harley-Davidson 100% électrique

Une élégance incomparable, une fonctionnalité au plus haut niveau de la sophistication, la vie américaine en exclusivité. Rendez-vous avec la Harley-Davidson 100% électrique ! Quelles sont les récentes modifications ? Est-elle au niveau d’attente de tous les fans du Harley ? Quelles sont les nouvelles limites ?

Toujours en avance, incroyablement développée, la toute nouvelle Harley répond aux exigences de la nature et de l’humanité. L’expérience LiveWire consiste à rassembler 1000 essayeurs pour inspecter la nouvelle machine historique. Gagnez le ticket pour participer à cet évènement révolutionnaire sur www.projectlivewire.com !

Certes c’est toujours un projet en cours d’études, mais chers fans du Harley ne vous décevez pas, il est bel et bien réel ! Préparez-vous en France pour la recevoir. Eh oui ! Après sa présentation aux États-Unis en juin 2014 le Harley-Davidson arrivera sur l’Hexagone. C’est du moins ce que Gérard Staedelin, le directeur de Harley-Davidson France nous informe. La décision ne sera pas si facile à prendre, une moto telle que l’Harley nécessite maints enjeux (infrastructures, nouvelles technologies, stations de recharge…).

Soumis aux règles de la nature, et contribuant à la continuité de l’univers, la toute récente Harley-Davidson est non-polluante, mais à la grande surprise du public : SILENCIEUSE. Des points de plus seront certainement additionnés à cette impeccable machine. Et sans vous oublier, vous, et toute autre personne qui adore la vitesse, réjouissez-vous et roulez à fond et sans limites avec la nouvelle Harley.

Grosso modo, la machine parfaite pour ce millénaire. Mais sans son effet sonore exceptionnel ! Les fanatiques de le Harley-Davidson apprécieront-ils cette vibration silencieuse vide de l’éclatant vrombissement légendaire que les motards purs et durs chérissent ? Qu’en pensez-vous alors ?

harley-davidson-electrique-photo-1

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’HDR exclusivement en jeu à Roland-Garros
Article suivantGmail : les nombreux raccourcis clavier pour accélérer votre productivité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here