Encore un brevet pour un écran pliable pour Samsung

On sait pertinemment que Samsung travaille activement sur les écrans flexibles. Un nouveau brevet est là pour le prouver. Un smartphone en forme de tube avec un écran enroulable !

Est-ce qu’un jour, comme on pourrait le faire avec un parchemin, on va devoir dérouler son smartphone pour pouvoir le consulter ? Cela semble une idée farfelue. Elle ne l’est pourtant pas tant que cela vu que Samsung a déposé un brevet pour un tel smartphone.

C’est le site Patently Mobile qui a découvert ce brevet. Il présente un smartphone en forme de tube, avec un écran OLED flexible qui s’enroule autour du terminal. Ce design prévoit aussi un bouton pour enrouler/dérouler automatiquement l’écran. Celui-ci n’aura pas une couche vitrée, mais du plastique flexible.

Un smartphone à clapet sans charnière

Toujours en matière d’écran pliable, Samsung a déposé un autre brevet, pour un smartphone à clapet. En fait, ce terminal n’aurait pas de charnière. C’est carrément l’écran qui se plie en deux. De fait, une fois déplié, le smartphone s’apparente à une véritable tablette.

Ce projet correspondrait au « Project Valley », un smartphone Samsung à écran pliable qui a été évoqué cet automne sur le réseau social chinois Weibo. Il est même avancé qu’un tel appareil pourrait être présenté lors du prochain CES de Las Vegas, en janvier prochain. Sa commercialisation pourrait suivre l’année prochaine.

Des concepts de terminaux flexibles présentés par Samsung en 2014 :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes centaines de baleines mortes, échouées sur les côtes de la Patagonie
Article suivantHalo 5 sur HoloLens : les lunettes pourront streamer les jeux Xbox One

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here