Énergie solaire : que va-t-il se passer pendant l’éclipse partielle du 20 mars prochain ?

Que va-t-il se passer le 20 mars prochain lorsqu’une éclipse partielle du soleil va ainsi temporairement obscurcir le ciel européen ? Cela inquiète les producteurs d’énergie.

L’éclipse partielle du soleil du 20 mars prochain va constituer un événement pour tous les astronomes. Mais ce phénomène inquiète surtout les producteurs d’énergie.

En effet, on commence de plus en plus à dépendre de l’énergie solaire vu qu’il s’agit d’une énergie inépuisable… sauf lorsqu’elle disparait. Et c’est bien ce qui va se passer le 20 mars prochain, lorsqu’une éclipse solaire partielle va temporairement obscurcir le ciel européen.

« Le 20 mars, sous un ciel clair, environ 35 000 mégawatts d’énergie solaire, soit l’équivalent de 80 unités de production de taille moyenne, vont disparaître progressivement du système électrique européen pour revenir progressivement par la suite », explique une étude réalisée par le réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité et de gaz (ENTSOE). « Cela représente le tiers de la consommation d’un jour d’hiver pour un pays comme la France ».

Alors que des pas comme l’Allemagne ou l’Italie ont une grande part de leur énergie qui provient des panneaux photovoltaïques, « Le risque d’un incident ne peut pas être complètement écarté », précise l’étude. Pour minimiser les risques, une coopération européenne devrait être mise sur pied pour mettre en service temporairement des solutions de substitution au gaz ou au charbon.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRosetta : des images incroyables de Tchouri
Article suivantPaiement mobile : Google tente de reprendre l’initiative

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here