Des enfants syriens nous rappellent la réalité de la guerre avec Pokémon Go

Surfant sur le succès planétaire de Pokémon Go, des activistes syriens ont publié des photos mettant en scène des enfants pour rappeler la réalité de la guerre en Syrie.

Si vous avez le temps de capturer des Pokémons, vous avez le temps de sauver des enfants syriens. C’est le message que veulent faire passer des activistes syriens en publiant des photos d’enfants lançant des messages d’appel sur les réseaux sociaux. L’idée est de surfer sur le succès mondial du jeu.
Pokémon Go : photo enfants syriens
Alors que le jeu Pokémon Go a été lancé dans plus de 30 pays, une centaine à terme, il y a très peu de chance que le jeu soit lancé en Syrie, un pays ravagé par la guerre depuis cinq ans, un conflit qui a déjà fait plus de 280 000 morts et jeté à la rue plus de la moitié de la population. C’est pour rappeler le sort des populations victimes de cette guerre que les opposants de Bachar el-Assad ont détourné la réalité augmentée de Pokémon Go pour simplement nous rappeler la réalité de la guerre.
Pokémon Go : photo enfants syriens
Les images publiées sur les réseaux sociaux mettent en scène des enfants avec des Pokémons, notamment le célèbre Pikachu. L’idée de cette campagne de communication est simple, les enfants posent avec une photo d’un Pokémon et un message indiquant l’endroit où il se trouve. Avec le slogan : « Sauvez-moi ! Je suis en Syrie ».
Pokémon Go : photo enfants syriens

Est-ce que les joueurs seront sensibles à ces messages ?

L’atrocité de la guerre en Syrie est une triste réalité. Est-ce que cette campagne de communication qui utilise le phénomène Pokémon Go va porter ses fruits ? Perdu dans la traque des petits monstres virtuels, il n’est pas certain que le message passe véritablement.
Pokémon Go : photo enfants syriens
L’utilisation de l’image Pokémon Go est certes très porteuse actuellement vu la déferlante mondiale suscitée par le jeu. Mais entre la virtualité des monstres sur leur smartphone et la réalité de leur environnement où ils doivent les traquer, il y a vraiment peu de chance pour que les joueurs se préoccupent réellement du sort des Syriens, ce qui est très dommage, notamment pour les enfants qui ne pourront certainement jamais jouer à Pokémon Go comme les autres enfants du monde entier.
Pokémon Go : photo enfants syriens
Pokémon Go : photo enfants syriens
Pokémon Go : photo enfants syriens
Pokémon Go : photo enfants syriens
Pokémon Go : photo enfants syriens

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here