Envie de découvrir l’iPhone 5se ? Il se dévoile en photos

Les rumeurs parlent beaucoup de l’iPhone 5se, le futur smartphone 4 pouces d’Apple. Grâce aux fuites qui se multiplient, on en sait nettement plus à son sujet, notamment avec les photos qui circulent sur le web.

Le prochain fleuron d’Apple est attendu pour le mois de septembre, il va s’agir de l’iPhone 7. D’ici là, l’année 2016 devrait être marquée par le lancement d’un autre terminal, un smartphone 4 pouces. Cela fait maintenant un certain temps que les rumeurs parlent de cet appareil.

Au début, tout le monde évoquait l’iPhone 6c en tant que successeur de l’iPhone 5c. En fait, cet appareil devrait s’appeler l’iPhone 5se pour « special enhanced ». Vu ce nom, il est simple de considérer que cet iPhone 5se est en fait une version dérivée de l’iPhone 5s.

Grâce aux fuites qui se multiplient, on en sait désormais plus au sujet de son smartphone, notamment son design. Une vidéo a déjà été mise en ligne alors que ce sont des photos qui sont désormais publiées. Justement, l’image publiée par OneMoreThing place côte à côte un iPhone 5se et un iPhone 5 dans le but de faire une sorte de comparatif.

Les images ne disent rien sur ce que l’iPhone 5se embarquera comme composant. À croire les rumeurs, il serait doté d’un processeur Apple A8, le même que dans les iPhone 6 et 6 Plus, d’une puce NFC, d’une caméra arrière de 8 mégapixels, d’une caméra frontale de 1,2 mégapixel, et devrait être proposé dans les coloris Argent, Gris Sidéral, Or, et Rose Doré. Il est aussi présumé qu’il sera affiché à 449 dollars, soit aux alentours de 469 euros en Europe.

Alors qu’il semble logique qu’Apple propose un successeur à l’iPhone 5c, la question qui se pose est de savoir s’il y a encore de la place sur le marché pour un smartphone de 4 pouces. Qu’en pensez-vous ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTic, tac, il faut à peine 1 seconde pour résoudre un Rubik’s Cube
Article suivantAlliance BMW-Toyota autour de la Z5

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here