Des épingles violettes pour la publicité géolocalisée dans Google Maps

Régulièrement, le service de cartographie Google Maps améliore ses fonctionnalités. C’est par exemple le cas avec la possibilité d’utiliser le service hors-ligne, son adaptation aux besoins des cyclistes, ou encore avec l’outil de mesure des distances. Une autre nouveauté est en préparation : la publicité géolocalisée.

Pour être exact, cela fait déjà de nombreuses années que Google Maps propose de la publicité… très discrètement. La nouveauté est qu’elle va devenir plus présente au travers d’épingles violettes. Pour l’heure, cette fonctionnalité est testée uniquement aux États-Unis.

Concrètement, qu’est-ce qui va changer ? Lorsqu’on prendra la route en suivant Google Maps, des épingles violettes seront affichées pour indiquer l’emplacement d’un restaurant, d’un magasin, d’une station-service ou autre… Ces points pourront bien évidemment être ajoutés à un itinéraire. Seuls les annonceurs qui ont lancé une enchère via AdWords sur une zone géographique précise en utilisant un ou plusieurs mots-clés pourront avoir droit à une épingle violette.

Le fait de cliquer sur une de ces épingles permettra d’ouvrir une page clairement identifiée comme étant de la publicité vu qu’elle comportera le terme « Annonce ». Cette page fournit divers renseignements utiles sur le commerce. Ces épingles pourront également apparaitre lorsqu’une recherche du genre « les restaurants à proximité » est lancée.

Bien que plus précédente que précédemment, Google promet que cette publicité ne sera pas intrusive, mais « utile ». La firme de Mountain View précise également que cette publicité ne sera pas proposée lorsqu’un utilisateur se sert du guidage vocal, elles resteront muettes. Pour motiver les annonceurs, Google rappelle qu’un tiers des recherches mobiles sont liées à la géolocalisation.

Est-ce que cette ingérence plus prononcée de la publicité dans Google Maps vous dérange ? Qu’en pensez-vous ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLes iPhone seront de moins en moins fabriqués par des humains
Article suivantLa satisfaction est au rendez-vous pour le projet Cité Lib by Ha:mo de Toyota

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here