Espionnage : est-ce que la Russie a profité du G20 ?

Est-ce que la Russie a profité du sommet du G20 organisé à Saint-Pétersbourg pour placer des mouchards auprès des membres ? C’est ce que la presse italienne dénonce.

Que cela au sommet du G20 ou dans n’importe quelle autre conférence, il est souvent de bon ton d’offrir de petits cadeaux aux participants. Dans le cas du sommet du G20 récemment organisé à Saint-Pétersbourg, c’est le plus normalement du monde que la délégation russe a offert des chargeurs de téléphone portable ou encore des clés USB.

Mais voilà, selon le quotidien italien Corriere della Serra, Herman Von Rompuy, président du Conseil européen, aurait fait analyser ces cadeaux dès son retour à Bruxelles. C’est alors que le pot aux roses a éclaté, un logiciel malveillant de type Cheval de Troie était caché dans les cadeaux.

Dès lors, les regards se sont immédiatement tournés vers la Russie pour savoir si des cadeaux empoisonnés avaient été offerts à tous les participants. Si Russie dément formellement cette accusation, l’Union Européenne l’a prend suffisamment au sérieux pour ouvrir une enquête.

Alors que la NSA et son programme PRISM font déjà couler beaucoup d’encre, cette nouvelle affaire place l’espionnage au centre de toutes les attentions.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker