Est-ce que Blizzard a tapé dans le mille avec son FPS Overwatch ?

Avec Overwatch, Blizzard se lance sur le marché des FPS, un jeu de tir à la première personne. Que dire de la version finale qui est enfin disponible ?

C’est un mois après la disponibilité de la dernière version bêta que la version finale d’Overwatch est enfin disponible. Avec un soin méticuleux apporté aux décors et aux personnages, le jeu de Blizzard réussit à créer une ambiance et une cohérence rarement proposée par des jeux FPS orientés multijoueurs. C’est clairement un excellent point.

Si son visuel à la Pixar en met plein la vue au niveau de son graphisme, tout comme son ambiance sonore, l’aspect contenu est nettement moins plaisant en étant un peu limité. Heureusement que le nombre de possibilités offertes par chaque partie sauve un peu la mise de cet aspect.

Le seul véritable défaut du jeu se trouve au niveau de la composition de l’équipe. Alors que chaque héros possède son utilité propre, il est dommage de pouvoir prendre plusieurs fois le même combattant dans la même équipe, ce qui a de quoi susciter une certaine frustration auprès des joueurs qui veulent jouer réglo. Cela a aussi tendance à dévaloriser certains héros.

Les amateurs de titres coopératifs trouveront leur bonheur avec Overwatch. Le teamplay est clairement primordial pour mener à bien les missions. En résumé, Blizzard a clairement réussi son lancement sur le marché des FPS. Pour en être certain, il faudra suivre comment le jeu va évoluer dans un avenir plus ou moins proche.

Il est à noter qu’Overwatch est arrivé sur le marché pratiquement en même temps que Battleborn du studio Gearbox, également un FPS multi. Selon les premiers chiffres, le jeu de Blizzard semble nettement plus séduire avec déjà plus de 10 millions de joueurs online contre seulement 2 millions pour son concurrent.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNissan GT-R Nismo : le nouveau bolide
Article suivantAI : l’humain doit se doter d’une interface neuronale selon Elon Musk
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here