Est-ce que l’Apple Watch marquera le décollage des wearables ?

Les wearables ont pour le moment encore de la peine à s’imposer. Est-ce que la commercialisation de l’Apple Watch va marquer le décollage de cette tendance ? C’est ce qu’estime le CEO de T-Mobile.

D’excellents produits wearables sont déjà disponibles sur le marché. Malgré cela, cette tendance des objets connectés qui se portent au poignet ou s’attachent aux vêtements a encore de la peine à séduire les utilisateurs. Il est fort possible que la prochaine commercialisation de l’Apple Watch bouleverse la donne.

À elle seule, l’image d’Apple peut lancer une tendance. Le fait que la firme de Cupertino se décide enfin à se lancer sur le marché des wearables peut donc marquer le décollage de cette catégorie de produits. C’est en tout cas l’avis de John Legere, le CEO de T-Mobile.

Selon lui, la commercialisation de l’Apple Watch marquera « un tournant dans l’histoire des wearables […] Nous commençons à peine à voir le potentiel de cette catégorie ». Il considère que l’arrivée de la marque à la pomme sur ce marché devrait véritablement faire exploser les ventes de ces accessoires connectés en « faisant passer les wearables d’un marché de niche vers le grand public ».

Avec le puissant pouvoir d’attrait de la marque, il est certain que l’Apple Watch va attirer le regard des consommateurs. Alors que la machine marketing d’Apple va certainement tenter de décider les gens à acheter, il faudra encore savoir si le prix de ces montres ne sera pas un trop grand frein. De plus, il est certain que la sortie de ces smartwatchs va créer un pic, il faudra par la suite durer dans le temps avant d’affirmer que la tendance des wearables est véritablement lancée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’industrie de la Défense est à l’affut des progrès de l’impression 3D
Article suivantL’iPhone 6 Plus résiste à l’épreuve de la neige

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here