Est-ce que prochain iPhone retombera sur ses pattes, tel un chat ?

Lorsqu’un chat tombe, il atterrit toujours sur ses pattes. En sera-t-il de même avec le prochain iPhone ?

Est-ce que le prochain iPhone sera capable de tomber sur le sol sans se briser, tel un chat qui atterrit toujours sur ses pattes ? C’est ce que laisse penser le brevet d’Apple qui vient d’être d’approuvé.

Déposé en 2011 par les ingénieurs Nicholas King et Fletcher Rothkopf, le brevet en question énonce des mesures qui pourraient permettre à un iPhone de tomber sans se casser. Alors que cette idée peut sembler farfelue, il faut préciser que les ordinateurs Apple embarquent déjà de tels dispositifs, notamment pour protéger le disque dur en cas de chute.

L’idée de ce brevet est d’utiliser différents capteurs pour détecter que le smartphone est en train de tomber, mais aussi d’énoncer plusieurs solutions pour minimiser la casse à l’impact. Les solutions énoncées vont de l’éjection de la batterie pour permettre à l’iPhone de tomber différemment, à l’activation du vibreur pour modifier son orientation et éviter qu’il tombe sur l’écran, ou encore le déploiement de petites ailes pour ralentir/orienter la chute, sans oublier d’utiliser le câble de l’écouteur comme sorte de rappel pour éviter l’impact sur le sol.

Maintenant que ce brevet a été déposé et approuvé, il reste à savoir si Apple va doter son prochain iPhone 6S des technologies énoncées dans ce document.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMigrer vers le Cloud par sécurité
Article suivantUn timelapse pour montrer l’assemblage d’un stégosaure

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here