Est-ce qu’un vaisseau extraterrestre géant cache une étoile ?

La question de savoir s’il est possible qu’un vaisseau extraterrestre géant cache une étoile peut sembler saugrenue, c’est pourtant la question que se sont posée des scientifiques pour expliquer un phénomène sans autre explication.

KIC8462852 pourrait être une étoile comme une autre, elle qui est située à 1 500 années-lumière de notre planète. En fait, justement, elle n’est pas tout comme les autres étoiles de l’univers.

Les observations faites par le télescope Kepler ont en effet révélé de fortes variations de sa luminosité.

Ces variations n’ont en fait rien d’anormal vu que c’est de cette manière que les scientifiques déterminent la présence d’autres planètes qui gravitent autour de l’étoile en question. Le problème c’est que dans le cas d’une planète, l’intervalle entre les variations de lumière serait fixe… ce qui n’est pas le cas de KIC8462852 vu qu’il peut être une fois de 5 jours et une autre de 80 jours !

L’autre problème est que les variations de lumière sont beaucoup plus prononcées que celles produites par le passage d’une planète, même géante. Dès lors, quelle est l’explication de cet étrange phénomène ?

Après que les scientifiques aient éliminé les planètes, l’idée du disque de débris parce qu’on n’en trouve pas le signal, la collision planétaire qui n’est pas accréditée par les observations, il reste des hypothèses nettement plus improbables… comme une construction extraterrestre gigantesque !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFibre optique : plus « aucun crédit » à SFR-Numericable qui ne tient pas ses engagements
Article suivantEnfin un accord sur la création de sanctuaires marins en Antarctique ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here