Est-ce un menteur ? Une application peut vous aider à le dire !

C’est grâce à des recherches menées à l’Université du Texas qu’une application détectant les menteurs a pu être développée.

Selon James Pennebaker, le psychologue responsable de l’étude à l’Université du Texas, le langage écrit des personnes qui cachent un secret, qui mentent, se caractérisent par certains changements, avec un usage linguistique différent au niveau de l’utilisation des pronoms, articles ou encore prépositions.

Bien qu’au stade encore préliminaire, les travaux de cette équipe ont déjà permis d’identifier une certaine corrélation entre les interlocuteurs de mails, comme le fait d’accentuer les émotions positives et l’égocentrisme dans le cas de dissimuler ce qui ne va pas, typiquement des épisodes dépressifs.

Si les résultats de cette étude peuvent laisser sceptiques, les conclusions d’une autre étude, réalisée par l’université américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, aboutissent aux mêmes genres de conclusions. C’est sur la base d’un logiciel spécialisé dans la correspondance électronique qu’il a été possible d’identifier un comportement différent des personnes qui cachent un secret.

Si l’application grand public pour la traque des menteurs n’a pas encore été développée, les recherches dans ce sens semblent avancer à grands pas.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker