États-Unis : pas de Google Glass au volant !

Cecilia Abadie en a fait l’amère expérience, la loi américaine ne tolère pas les Google Glass lorsqu’on conduit un véhicule.

Le 29 octobre dernier, Cecilia Abadie s’est simplement faite arrêtée pour avoir roulé à 130 km/h dans un secteur limité à 105 km/h. Si cette transgression du Code de la route peut sembler tout ce qu’il y a de plus banale, le petit hic est que cette femme de 44 ans portait des lunettes interactives Google Glass.

Si porter des lunettes en conduisant n’est pas punissable, regarder un écran de télévision ou un lecteur de vidéo l’est. De fait, c’est bien son état de « distraction » à cause de ses lunettes qui lui est reproché.

Alors que le procès de Cecilia Abadie doit s’ouvrir le 1er janvier prochain, son avocat défend la thèse que les Google Glass de sa cliente n’étaient pas connectées au moment des faits.

Il faut préciser, comme l’a relevé le Los Angeles Times, que Cecilia Abadie pourrait devenir la première personne sanctionnée pour infraction à cause des Google Glass.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJailbreak iOS 7 : SmartBreak est-il une arnaque ?
Article suivantFree Mobile : de la 4G oui, mais pas pour tout le monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here