Evad3rs vs SmartViper E75 : concurrence autour du Jailbreak iOS 7

En matière de Jailbreak iOS7, l’actualité se focalise essentiellement sur la célèbre team Evad3rs. Pourtant, avec SmartViper E75, la concurrence est au rendez-vous.

Si nombreux sont les utilisateurs qui attendent impatiemment de pouvoir jailbreaker leurs appareils sous iOS 7, qui a dit que l’outil sera forcément issu de la team Evad3rs ? Personne, sauf le fait qu’il s’agit d’une équipe reconnue alors que de nombreux fake circulent.

Mais le petit monde du jailbreak est dorénavant en ébullition depuis que le hacker SmartViper E75 a publié une capture d’écran sur Twitter. Cette image présente son propre outil, SmartBreak. D’ailleurs, via Mobypicture, il a également dévoilé une vidéo sur l’avancée de ses travaux.

Suite à ça, certains se sont réjouis de la concurrence, qui ne peut que contribuer à l’accélération du développement d’une solution, alors que d’autres dénoncent le fake. En réponse, SmartViper E75 a simplement dit qu’un jailbreak se doit d’être gratuit, mettant à défaut les accusations de vouloir se faire de l’argent.

Alors, arnaque ou pas, la réponse est qu’il faut encore attendre, car son outil n’est pas encore achevé. Mais une chose semble désormais certaine, les Pod2g, MuscleNerd, Planetbeing et autres membres d’Evad3rs ne sont plus seuls sur le coup, la concurrence est là.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : 17 millions de dollars pour arrêter des poursuites
Article suivantRecyclage des produits Apple : l’eau n’est plus rédhibitoire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here