Expérience psychologique de Facebook : les inquiétudes de la Grande-Bretagne

L’expérience psychologique menée par Facebook à l’insu de 700 000 utilisateurs inquiète beaucoup de monde, à commencer par les autorités britanniques.

C’est à l’insu de quelques 700 000 utilisateurs de son réseau social que Facebook a mené une expérience psychologique en 2012 pour déterminer dans quelle mesure le réseau état susceptible d’influencer l’état psychologique des internautes.

La révélation de cette expérience a bien évidemment suscité une polémique autour de cette expérimentation à l’insu des utilisateurs, et cela même si Facebook se réfugie derrière ses conditions générales qui autorisent une telle pratique.

Cela n’empêche pas la Grande-Bretagne d’être très inquiète au point que les autorités britanniques, par l’intermédiaire de son régulateur Information Commissioner’s Office (ICO), se posent sérieusement la question de la légitimité de cette expérience vis-à-vis de la loi protégeant les données personnelles. C’est dans ce sens que l’ICO prévoit poser des questions à Facebook à ce sujet.

Il est à préciser que s’il est difficile d’imaginer à ce stade quelle loi aurait pu exactement enfreindre Facebook, les conditions d’utilisation du réseau social évoquant l’utilisation des données de l’utilisateur à des fins de recherche sont apparues après cette expérience. C’est peut-être de ce côté-là qu’il faudra chercher !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité