Expérience Saffire : comment va brûler une capsule spatiale Cygnus

L’incendie de notre maison ou de notre voiture peut s’avérer catastrophique. On a normalement toujours la possibilité de s’enfuir. Mais que dire d’un vaisseau spatial où les échappatoires sont inexistantes ? C’est pour répondre à cette question que la NASA a lancé son programme d’expérimentations Saffire.

Avec ses expériences Saffire, la NASA va tout simplement étudier la propagation du feu dans l’espace. Plus qu’une simple simulation, il va s’agir d’incendies réels, dans de vrais vaisseaux.

La première expérience Saffire a commencé au mois de mars par le lancement d’une capsule de ravitaillement Cygnus à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Toute la première partie de cette mission est tout ce qu’il y a de plus habituelle. L’expérience en elle-même a véritablement débuté ce mardi 14 juin 2016.

Vidée de son contenu utile et remplie des déchets de l’ISS, la capsule Cygnus a été larguée par le bras robotisé de l’avant-poste spatial. Une fois qu’elle sera suffisamment éloignée, la NASA va déclencher volontairement un incendie dans un caisson d’environ 1,3 mètre de long pour 88 cm de large et une hauteur de 54 cm en allumant un panneau combustible de 40 x 94 cm composé d’un maillage de fibre de verre et de coton. La particularité de ce matériau est qu’il est bien connu des scientifiques, car sa combustion a déjà été étudiée en microgravité à plus petite échelle.

Il est ensuite prévu que l’expérience soit filmée pendant deux heures et demie, le temps nécessaire à l’étude de la propagation des flammes dans l’environnement confiné d’une capsule. Les données collectées seront ensuite transmises à Wallops Island pour être analysées dans le but de réfléchir à des méthodes de prévention et de lutte contre les incendies.

Des expériences Saffire II et Saffire III sont également prévues. La première, avec la capsule Cygnus lancée en juin 2016, visera à comparer la combustion de neuf matériaux classiquement utilisés à bord de l’ISS, que cela soit pour les équipements de bord ou les tenues des astronautes. La seconde est prévue plus tard, avec d’autres matériaux. Par la suite, d’autres expériences sont également prévues, pour tester des solutions de neutralisation des flammes et des fumées.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here