Sans explication, le Maroc annule l’inauguration du plus grand parc solaire du monde

Normalement, c’est dimanche que Noor-1, le plus grand parc solaire du monde aurait dû être inauguré. Sans explication, à la dernière minute, le Maroc a annulé l’événement.

Ne possédant pas de réserves en hydrocarbures, le Maroc a fait le pari des énergies renouvelables. Il faut dire que le Royaume possède un fort taux d’ensoleillement, une caractéristique particulièrement importante pour les panneaux solaires. Son ambition est énorme : couvrir 42% de ses besoins énergétiques à l’horizon 2020 grâce aux énergies renouvelables, notamment solaires.

C’est avec cet objectif que, aux portes du Sahara, le Maroc a lancé le projet de Noor-1, le plus grand parc solaire du monde avec sa capacité de produire 580 mégawatts. C’est le roi Mohamed VI, en personne, qui avait mis le projet sur les rails en mai 2013 en lançant la première phase du projet Noor, un projet qui comprend Noor-1, mais aussi Noor-2, Noor-3 et Noor-4.

Le projet est bien avancé vu que c’est dimanche que Noor-1 aurait dû être inauguré à Ouarzazate. Mais sans explication, à la dernière minute, cette inauguration a été annulée. L’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) n’a pour le moment donné aucune explication au sujet de cette annulation ni au sujet d’une nouvelle date pour cette inauguration.

Selon le site d’information marocain Telquel.ma, cette annulation de dernière minute serait due à une réorganisation globale dans le domaine des énergies renouvelables, des mesures qui incluent la 22e conférence mondiale sur le climat qui sera prévue à la 2016. Bien que possible, cette explication ne justifie pas véritablement le report de l’inauguration de Noor-1.

Pour information, les parcs Noor-2 et Noor-3 devraient être respectivement opérationnels en 2016 et 2017. Est-ce que cela a quelque chose à voir ? Par exemple pour grouper l’inauguration de deux sites en même temps. L’avenir nous le dira.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSuper Mario Maker : « jeu de l’année 2015 » selon Amazon
Article suivant4G : des tarifs très agressifs chez Bouygues Telecom

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here