Explosion d’une fusée SpaceX : défaillance d’une pièce de fixation

Le 28 juin dernier, une fusée Falcon 9 de la société SpaceX a explosé peu après son décollage. La cause de cette explosion serait la défaillance d’une pièce de fixation.

Après une série de 18 lancements réussis, l’entreprise SpaceX a enregistré un coup d’arrêt avec l’explosion d’un lanceur Falcon 9 le 28 juin dernier. Alors que la fusée devait envoyer deux tonnes de fret à destination de la Station spatiale internationale (ISS), elle a explosé deux minutes et 19 secondes après son décollage.

Lors d’une conférence de presse téléphonique, Elon Musk, le patron de SpaceX, a indiqué que les résultats préliminaires de l’enquête ont révélé la probable défaillance d’une fixation de 60 cm de longueur. « Une de ces fixations a cédé durant le vol », a expliqué le patron de la société.

Il a aussi précisé que « la reprise des vols de Falcon n’aurait pas lieu avant septembre au plus tôt ».

La fixation incriminée, en acier, retenait le conteneur d’hélium à haute pression à l’intérieur du réservoir à oxygène liquide. Cette attache est prévue résister à une force de cinq tonnes pour supporter l’effet de la vitesse supersonique de la fusée lors de son lancement.

« Ces pièces sont fabriquées par des fournisseurs extérieurs », a précisé Elon Musk tout en faisant remarquer qu’elles ne seraient plus utilisées et que les prochaines seraient toutes testées avant les lancements.

Le patron de SpaceX a par ailleurs précisé qu’il ne pensait pas que cet accident « affecterait le calendrier des vols habités vers l’ISS à bord de Dragon 2 », prévu à partir de 2017.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker