Extinction des dinosaures : combinaison entre une météorite et des pluies acides

Si on sait qu’une météorite géante est à l’origine de l’extinction des dinosaures il y a 65 millions d’années, les pluies acides qui ont accompagné ce phénomène ont également rendu la surface de la Terre invivable.

Selon le scénario le plus communément admis par les scientifiques, une météorite géante de 10 km de diamètre aurait frappé la Terre il y a 65 millions d’années, un impact qui aurait déchaîné un déluge de feu et soulevé une tempête de poussière planétaire. Cet événement aurait causé la disparition de 60% à 80% des espèces existantes, notamment celle des dinosaures qui régnaient à l’époque depuis quelque 165 millions d’années.

C’est ce cataclysme que les paléontologues appellent la « limite Crétacé-Tertiaire », la fin d’une ère, le début d’une autre…

Alors que les raisons exactes de cette extinction massive sont toujours au cœur des débats des scientifiques, le consensus actuel étant que le voile de poussière a provoqué un « hiver nucléaire » en obscurcissant le Soleil, réduisant les températures et la couverture végétale au point de condamner tous les herbivores.

À l’opposé de cette théorie, des chercheurs du Centre de recherche en exploration planétaire de Chiba (Japon) ont tenté de recréer dans leur laboratoire les conditions qui prévalaient lors de l’impact de Chicxulub. Leurs expériences montrent que du SO3 a bel et bien été directement diffusé dans l’atmosphère, malgré certains sceptiques.

Fort de ce constat, ce CO3 mélangé à la vapeur d’eau de l’atmosphère a engendré des pluies d’acide sulfurique sur toute la surface de la Terre, ce qui aurait également une raison de la disparition de nombreuses espèces animales. Selon cette théorie, seules les espèces marines capables de résister à des eaux terriblement acides, ou celles évoluant en profondeur auraient survécu.

Dès lors, quelle théorie croire ? Les scientifiques ne sont pas encore unanimes sur le sujet, mais il est fort probable que les pluies acides n’y soient pas pour rien…

Des pluies acides ont accompagné la disparition des dinosaures
Une reconstitution de Tyrannosaurus Rex présentée à l’O2 Arena à Londres le 18 mars 2009
Tags

One Comment

  1. C’est quoi ce délire André, tu y étais toi avec les dinos?
    Ah là là, il y en a qui croient vraiment n’importe quoi!
    Au fait, comment les mammifères et d’autres animaux de l’époque auraient résisté aux pluies acides? Ça tient pas debout cette hypothèse!

  2. Des êtres humains ont déja vécu du temps des dinosaures, des traces de pas d’hommes ont été fossilisées avec des empruntes d’animaux… dont certains étaient domestiqués ?

  3. Stéphanie d’accord avec toi, notre passage sur terre sera bien plus fulgurant que celui des dino !
    Mais bien plus destructeur aussi ! Bon la planète raisonne en milliards d’années et nous en décennnies…
    Même dans le cas d’une guerre nucléaire la vie se remettra et explosera à nouveau ! Ca prendra les dizaines ou centaines de milliers d’années qu’il faudra !

  4. Les dinosaures ont vécu plus longtemps que nous. Nous ne sommes que les locataires d’après et nous venons à peine d’aménager qu’on fout déjà le bordel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker