Exynos 5420 : cap sur le graphisme, mais sans modem

En présentant son nouveau Exynos 5420, Samsung annonce des performances graphiques doublées pour un SoC n’embarquant toujours pas de modem.

Après son teasing, Samsung a levé le voile sur son nouveau processeur Exynos, l’Eyxnos 5 Octa 5420. Globalement, par rapport à l’Exynos 5 Octa 5410, ses performances CPU sont améliorées de 20% et ses performances graphiques doublées.

Plus concrètement, l’Exynos 5 Octa 5420 utilise une architecture ARM Big.little, comme son prédécesseur, avec deux groupes de quatre cœurs : un 4 cœurs Cortex A15 pour les tâches lourdes et un 4 cœurs Cortex A7, peu énergivore, pour les tâches courantes.

C’est en fonction de la complexité de la tâche à effectuer qu’un nombre plus ou moins élevé de cœurs de chaque groupe est activé. La différence provient des fréquences qui augmentent, passant de 1,6 GHz à 1,8 GHZ pour les Cortex A15, et de 1,2 GHz à 1,3 GHz pour les Cortex A7.

Mais la grosse différence provient du remplacement de la solution PowerVR par une solution ARM Mali basée sur un iGPU Mali T628 MP6, à 6 cœurs, ce qui double sa puissance graphique à en croire Samsung.

Si Samsung n’a toujours pas intégré de modem à ce SoC, ce qui oblige les constructeurs à ajouter une puce additionnelle pour la connectivité 3G/4G, l’Exynos 5 Octa 5420 ajoute également une utilisation de la RAM plus véloce en passant de 800 MHz à 933 MHz.

Maintenant, il reste à connaitre le premier terminal qui utilisera ce nouveau SoC. Il pourrait bien s’agir du Galaxy Note 3 qui devrait normalement être officialisé en septembre, lors de l’IFA de Berlin.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker