F12 TDF : Ferrari rend honneur au Tour de France Automobile

Ferrari lance une nouvelle série limitée, une F12 TDF qui rend hommage aux neufs ans de victoire sur le Tour de France Automobile.

Entre 1956 et 1959, les Ferrari 250 GT Competizone ont dominé le Tour de France Automobile. Entre 1960 et 1962, ce sont les berlinettes 250 GT Passo Corto. Avec encore deux victoires à l’actif de la 250 GTO, c’est au total neuf fois que la marque au cheval cabré a remporté cette course française.

C’est justement pour célébrer cette partie de son histoire que Ferrare lance la F12 TDF, une série limitée TDF qui est bien évidemment l’acronyme de « Tour de France ».
Cette F12 exclusive sera produite à 799 exemplaires.

Comme les précédentes séries limitées de Ferrari, cette F12 TDF profite des dernières avancées technologiques issues de la compétition. La firme de Maranello indique ainsi que cette voiture est « l’expression ultime du concept de voiture extrême, aussi à l’aise sur la route que sur la piste ».

La poste devrait certainement être le seul endroit où il sera possible de tirer la quintessence de ce bolide aux performances époustouflantes.

Avec une carrosserie profondément travaillée en soufflerie, cette F12 TDF revendique une efficience aérodynamique doublée par rapport à la F12 de série. Tout comme la 458 Speciale, elle a droit à une aérodynamique active.

Avec une traque obsessionnelle du moindre kilo superflu, la carrosserie est en grande partie réalisée en fibre de carbone, une obsession qui a aussi été appliquée au niveau des organes de la voiture et de l’aménagement intérieur, ce qui a permis de grappiller 110 kilos sur la balance.

Sous le capot, le V12 6,2 litres de la F12 passe de 740 ch à 780 ch pour cette version TDF, ce qui permet de gagner 15 Nm de couple (705 Nm à 6 750 tr/min).

Ainsi, pour avaler le 0 à 100 km/h, il ne faut que 2,9 secondes à la F12 TDF, et seulement 7,9 secondes pour passer la barre des 200 km/h. La vitesse de pointe est annoncée à 340 km/h.

Pour minimiser le sous-virage dû à l’augmentation des dimensions des pneumatiques, la F12 TDF a droit, pour la première fois, à la technologie des quatre roues directrices.

Dans la plus pure tradition de Ferrari, l’habitacle correspond à celui des ultra-sportives et offre une ambiance dépouillée associant fibre de carbone et alcantara.

Le prix de la F12 TDF est estimé à environ 380 000 euros. Les premières livraisons sont prévues pour le début de l’année prochaine.

ferrari-f12

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPolémique : faut-il tuer les animaux rares au nom de la science ?
Article suivantPédopornographie : des journalistes contribuent à faire fermer un site de partage belge

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here