Facebook : 14% des revenus publicitaires proviennent des mobiles

Passablement critiqué sur sa capacité à monétiser son audience, Facebook enregistre une hausse de 32% à 1,26 milliard de dollars de ses revenus publicitaires, dont 14% grâce à la publicité mobile.

En augmentant ses revenus publicitaires de 32% à 1,26 milliard de dollars, Facebook a répondu à ses nombreux détracteurs qui critiquaient sa capacité à monétiser son audience. La perte s’élève encore à 59 millions de dollars, mais elle englobe les importantes rémunérations versées dans le cadre de l’IPO.

Mais le chiffre le plus marquant est les 14% que représente la part des revenus de la publicité mobile alors que c’est parti de zéro en début d’année. Les offres publicitaires comme Facebook Exchange, Facebook Offers et les publicités mobiles, ont donc porté leur fruit alors que le réseau social revendique près de 600 millions d’utilisateurs sur mobile. « Les gens qui utilisent nos produits mobiles sont plus engagés, et nous pensons que nous pouvons encore augmenter cet engagement alors que nous continuons à introduire de nouveaux produits et à constamment améliorer notre plateforme », a déclaré Mark Zuckerberg, fondateur et PDG de Facebook.

Ces publicités apparaissent dans les fils d’actualités des utilisateurs, sous la forme de posts sponsorisés ou de recommandations d’applications. Elles représentent 14% des revenus publicitaires totaux de Facebook au troisième trimestre, soit 152,6 millions de dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : lancement en grande pompe de Windows 8
Article suivantApple : parmi les meilleurs vendeurs d’ordinateurs en 2013 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here