Facebook : -20% d'utilisateurs en 2014, -80% en 2017 !

Est-ce que le glas a sonné pour Facebook ? C’est en tout cas ce qu’annoncent les résultats d’une étude qui annonce quasiment la mort du réseau social pour 2017.

Pour deux chercheurs de l’université de Princeton, Facebook a entamé son agonie, c’est la conclusion de leur étude. Selon eux, le désintéressement déjà montré va se continuer à se propager, voir s’étendre telle une avalanche pour faire disparaitre pratiquement tous les utilisateurs.

Corroborant leur modèle avec le cas MySpace, ce réseau social lancé en 2003, racheter 580 millions de dollars en 2005, puis céder 35 millions de dollars en 2011… Les deux chercheurs considèrent que Facebook a atteint son pic de popularité en 2012 et que le réseau social est depuis en déclin au point de prédire que Facebook perdra 20% de ses utilisateurs dès 2014 et 80% des utilisateurs d’ici à 2017 !

Il est certain que les jeunes utilisateurs semblent vouloir préférer des réseaux comme Tumblr, Twitter, WeChat, Line, ou surtout Snapchat. Pourtant, plusieurs voix s’élèvent contre ce scénario catastrophe pour notamment souligner que le modèle ne prend par exemple pas véritablement en compte les utilisateurs mobiles…

Toujours est-il qu’il n’y a pas de fumée sans feu et c’est certainement pour cette raison que Facebook semble progressivement changer de stratégie, notamment via ses applications Instagram et Messenger, mais aussi en développant sa fonction de média.

Facebook va-t-il perdre 80% de ses utilisateurs d'ici 2017 ?
Facebook va-t-il perdre 80% de ses utilisateurs d’ici 2017 ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAmazon : déjà des accords de contenu pour sa télévision en ligne ?
Article suivant24 janvier 1984 : cela fait 30 ans que le Mac a été présenté

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here