Facebook active son « Safety Check » au Nigeria

Mark Zuckerberg a promis que la fonctionnalité « Safety Check » serait activée pour chaque drame humain. On ne l’attendait pas si tôt, mais il vient d’être activé  à Yola, au Nigéria.

Pour ne pas avoir activé sa fonctionnalité « Safety Check » lors d’un attentat à Beyrouth le 12 novembre, mais l’avoir activé le 13 novembre pour les attaques de Paris, Facebook avait été passablement critiqué. En réponse, Mark Zuckerberg avait annoncé que l’outil serait « activé pour davantage de catastrophes humaines à l’avenir ».

Bien évidemment, l’espoir de tout le monde est qu’une telle fonctionnalité ne soit jamais utilisée. Malheureusement, elle a dû être activée bien plus tôt que prévu.

Facebook active son « Safety Check » suite à un attentat au Nigeria

Au moins 32 personnes ont été tuées lors d’un attentat à la bombe sur un parking pour poids lourds à Yola, dans le nord-est du Nigeria. Comme l’a promis Facebook, son outil « Safety Check » a été activé.

« Nous avons de nouveau activé le Safety Check après l’attentat au Nigeria » a d’ailleurs indiqué Mark Zuckerberg.

Cette région du Nigéria est théâtre de l’insurrection du groupe islamiste Boko Haram. Si cet attentat n’a fait « que » 32 morts cette fois, il est bon de souligner que ce sont quelque 17 000 personnes qui sont mortes dans la région en six ans.

Est-ce que Facebook a eu raison d’activer Safety Check au Nigeria ?

Tags

2 Comments

  1. Bonjour Anonyme,

    L’idée de la question était de comparer 47 morts à 129, pas le Nigéria à la France.

    Pourquoi cette question ? Parce qu’un car possède 50 places. Comme un accident de car est aussi un « drame humain » au sens annoncé par Facebook, cela signifierait qu’il faudrait aussi activer Safety Check dans ce cas. Est-ce raisonnable ?

    Je pense que la question est pertinente comme elle est, même si elle peut « déranger ».

  2. La question du sondage placé sous l’article est-elle réellement sérieuse ?

    « Est-ce que Facebook a eu raison d’activer Safety Check au Nigeria ? »

    –> Facebook est assez grand et intelligent pour décider, les impacts de leurs décisions me semblent jusqu’à présent assez positifs
    –> Pourquoi répondre non, les Nigérians se ficheraient-ils du sort de leur proche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker