Facebook : cette monétisation qui passe par les annonceurs

L’entrée en bourse de Facebook a été plombée par le scepticisme face à la capacité du réseau social à pouvoir monétiser son milliard d’utilisateurs. Son million d’annonceurs publicitaires tenteraient à prouver que Facebook est en passe de réussir son pari.

Introduit au NASDAQ à 38 dollars, le titre Facebook avait plongé à 17,73 dollars en septembre dernier, avant de remonter à 24,21 dollars ces derniers jours. La raison de ce plongeon était le scepticisme des investisseurs sur la capacité du réseau social à pouvoir monétiser ses 1,11 milliard d’utilisateurs actifs.

Avec 1,25 milliard de dollars de recettes publicitaires engrangées au premier trimestre, soit 86% de son chiffre d’affaires sur la même période, Facebook monétise dorénavant bel et bien ses utilisateurs avec de la publicité. C’est pour cette raison que Dan Levy, un des responsables marketing du réseau social, a tenu à remercier le « gros » million d’annonceurs publicitaires actifs.

Si ces chiffres confirment que Facebook arrive monétiser ses utilisateurs, cela confirme aussi que les utilisateurs sont devenus de plus en plus otage de la publicité.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité