Accueil » Technologie » Facebook : chasse aux "J’aime" suspects

Facebook : chasse aux "J’aime" suspects

Le réseau social a indiqué vendredi vouloir faire la chasse aux mentions « J’aime » suspectes ne provenant pas de personnes réellement intéressées.

« Nous avons amélioré les efforts de nos serveurs pour retirer les mentions « J’aime » qui auraient été gagnées par des moyens violant notre politique de service », a communiqué Facebook son blog. « Ces efforts visent à retirer les « J’aime » gagnés par le biais de faux comptes ou de tromperies », précisent les ingénieurs de Facebook qui font également référence à des achats massifs de mentions « J’aime ».

« Cette amélioration devrait permettre aux pages de produire des contenus plus pertinents et intéressants, et les marques auront une meilleure idée du soutien qu’elles rassemblent autour de leurs contenus », a précisé l’équipe de sécurité de Facebook.

Cela fait longtemps que le réseau social permet à ses utilisateurs de soutenir des pages en cliquant sur un onglet « J’aime ». Grâce au nombre de « J’aime », il est possible de savoir combien de fans une page rassemble, notamment pour les pages commerciales.

Par cette démarche, Facebook avoue espérer réduire à moins de 1% la part des mentions « J’aime » suspectes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Des jeux très populaires sont disponibles sur Facebook Messenger !

Facebook lance Instant Games sur Messenger

Le réseau social Facebook vient de lancer son nouveau support de jeux Instant Games, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *