Facebook : un chiffre d’affaires meilleur que prévu

En annonçant un chiffre d’affaire de 2,91 milliards de dollars, Facebook a fait que ce que les investisseurs attendaient.

Après un chiffre d’affaires de 1,18 milliard de dollars au deuxième trimestre de l’année dernière, les analystes avaient tablé sur un consensus de 2,81 milliards de dollars pour le second trimestre de cette année. Au final, Facebook a fait nettement mieux que les prévisions en annonçant 2,91 milliards de dollars de chiffre d’affaires lors de la présentation de ses résultats trimestriels.

Cette progression de 61% se traduit également par une hausse du bénéfice net du groupe qui passe de 33 millions à 791 millions de dollars en un an.

C’est en revendiquant désormais 1,5 million de clients publicitaires que le réseau social précise que c’est sa publicité qui tire en avant ses résultats, plus particulièrement une accélération de la croissance des revenus publicitaires tirés des annonces sur terminaux mobiles. De fait, 62% de ses revenus publicitaires proviennent désormais du mobile contre seulement 41% il y a un an.

Facebook précise également que le réseau compte désormais 1,32 milliard d’utilisateurs mensuels actifs, dont 62,8% se connectent tous les jours.

Pour finir, il est bon de signaler que ces bons résultats se sont traduits par un gain d’environ 4% du titre dans les échanges d’après-Bourse, un titre, dont la valeur quasiment triplée en un an.

facebook-chiffre-daffaires-meilleur-prevu-300x198

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce qu’Apple est en passe devenir une entreprise lifestyle ?
Article suivantSFR : grosse perturbation à l’échelle nationale

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here