Facebook développe le bouton « je compatis »

Alors que les internautes réclament depuis longtemps un bouton « Je n’aime pas », Facebook travaille sur un autre bouton, « Je compatis ».

Si positiver est une bonne chose, tout le monde a aussi le droit de dire non, y compris sur Facebook. Cela fait d’ailleurs longtemps que des voix s’élèvent contre le manque d’honnêteté du réseau social où il est impossible de dire « Je n’aime pas ».

Si ce bouton « Je n’aime pas » semble indispensable aux utilisateurs, cela ne semble pas être le cas du côté de Facebook. En effet, selon un ingénieur, ce serait un bouton « Je compatis » qui serait en cours d’élaboration.

De fait, plutôt que d’introduire la notion de pessimisme d’un bouton « Je n’aime pas », Facebook continue dans son positivisme à outrance avec une possibilité de commenter de mauvaises nouvelles tout en restant positif.

Si un peu d’empathie ne faisait pas de mal aux personnes ayant besoin de réconfort, ce nouveau bouton ne satisfera pas pour autant la majorité des utilisateurs qui réclame le droit de pouvoir dire non.

Alors, à quand ce bouton « Je compatis » ? L’ingénieur ne donne aucune précision de ce côté-là, comme il ne dit également rien au sujet d’un éventuel bouton « Je n’aime pas ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPretty Simple : son jeu « Criminal Case » décroche le jackpot sur Facebook
Article suivantAndroid 4.4 KitKat : déjà un patch 4.4.2

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here