La police belge lance une alerte aux usurpations d’identité sur Facebook !

La police fédérale belge lance une alerte aux usurpations d’identité sur Facebook. Chaque année, de nombreuses fraudes liées à des usurpations d’identité sont enregistrées.

C’est en vertu de la sacro-sainte transparence voulue par Mark Zuckerberg que Facebook a toujours exigé l’utilisation des vrais noms d’utilisateur. Cela ne signifie pas pour autant que l’identité des utilisateurs soit véritablement authentique. C’est justement l’alerte que la lance la police fédérale belge. C’est en confirmant à la RTBF qu’un nombre important de fraudes liées à des usurpations d’identité étaient enregistrées chaque année en Belgique que la sonnette d’alarme est tirée par la police.

Le procédé utilisé est pratiquement toujours le même. Des pirates créent un nouveau compte Facebook en prenant soin de recopier intégralement les données du compte dont ils souhaitent usurper l’identité, ce qui comprend les photos et les derniers messages du profil. Ils prennent aussi soin d’ajouter quelques contacts du compte usurpé pour faire plus « vrai » dans l’idée de faire croire que le compte a été supprimé puis recréé. Ensuite, l’attaque proprement dite commence…

La démarche consiste à demander aux contacts, aux futures victimes, de les aider à débloquer un numéro de téléphone bloqué par un opérateur en appelant un numéro soi-disant gratuit pour obtenir un code de déblocage. Plusieurs essais sont bien évidemment nécessaires… et le numéro est en fait payant ! Finalement, en répétant plusieurs fois l’opération, le montant de la facture grimpe au point d’atteindre plusieurs centaines d’euros.

Des fraudes qui existent, mais sans être en hausse

Suite à l’alerte de la police fédérale belge, la RTBF a mené son enquête. Les conclusions sont que ce type d’escroquerie est apparu il y a quelques années. Le phénomène ne serait pas en forte augmentation ces derniers temps. Il s’agirait tout de même d’une pratique courante en Belgique.

Se protéger de cette fraude est pourtant simple. Pour ne pas tomber dans le piège des escrocs, il faut simplement refuser les demandes d’aide de ce genre faites par de « nouveaux » amis. Il s’agit donc d’être prudent lorsqu’un de vos amis vous rajoute, d’autant plus si cela semble correspondre à un changement de compte.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPour se faire la guerre, Kim Dotcom et John McAfee ont choisi Twitter
Article suivantCertaines webcams ne fonctionnent plus avec Windows 10 Anniversary Update !
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here