Facebook et Yahoo! : un accord sur la publicité ciblée

Le groupe internet américain Yahoo! et le réseau social en ligne Facebook ont annoncé un accord à l’amiable sur la publicité ciblée qui va mettre fin à leur différend sur les brevets.

Alors que Yahoo! et Facebook s’étaient lancés dans une guerre des brevets concernant la publicité ciblée, qui aurait dû se solder par un procès, les deux géants de l’Internet ont trouvé un terrain d’entente autour d’une cause commune : l’appât du gain potentiel que représente la publicité ciblée.

En effet, les deux géants de l’internet ont signé un accord à l’amiable qui mettra fin à leur différend sur les brevets. « Yahoo! et Facebook ont passé un accord définitif pour lancer un partenariat publicitaire destiné à étendre leurs accords de distribution, et pour mettre fin à toutes les plaintes en cours entre les deux entreprises, en relation avec les brevets », ont indiqué les deux groupes selon un communiqué commun. « Selon les termes de l’accord, qui comprend des licences croisées sur un portefeuille de brevets, les parties vont coopérer pour mieux promouvoir et distribuer les publicités à la fois sur Yahoo! et sur Facebook », ajoute le communiqué.

« Yahoo! et Facebook vont également coopérer pour amener la vaste couverture d’évènements médiatiques de Yahoo! vers les utilisateurs de Facebook, en collaborant à l’intégration du réseau social sur le site de Yahoo! », détaillent les deux groupes.

En mars, Yahoo! avait lancé des poursuites contre Facebook, qu’il accusait d’avoir usurpé des innovations dans le cadre de l’internet social. Facebook avait riposté en portant plainte à son tour le mois suivant conte Yahoo!. Cet accord intervient alors que Yahoo! avait indiqué en juin que les deux groupes étaient en négociations.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : un tribunal donne raison à HTC
Article suivantApple : encore une plainte en Chine, contre Siri cette fois

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here