Facebook : il ne restera plus que Messenger pour faire de la messagerie

Alors que le nombre d’utilisateurs de Messenger ne cesse de croitre, Facebook a décidé de se focaliser sur cette application autonome et de progressivement retirer la fonctionnalité de messagerie de son appli mobile.

C’est dans la semaine à venir que Facebook proposera une mise à jour de son application pour iOS et Android, plus tard pour Windows Phone, qui n’inclura plus la messagerie. Après mûres réflexions, le réseau social vient de décider de retirer cette fonctionnalité au profit de Messenger, l’appli autonome.

Si Messenger va devenir l’unique solution pour faire de la messagerie avec Facebook, c’est avant tout parce qu’il a été remarqué que les utilisateurs répondaient 20% plus rapidement aux messages, mais aussi que son nombre d’utilisateurs a progressé de 70% au dernier trimestre.

Histoire d’assurer une transition en douceur aux utilisateurs qui emploient la fonctionnalité intégrée à l’appli Facebook, le réseau social compte envoyer dans les jours à venir une notification encourageant l’installation de Messenger. Pour ceux qui ne voudront pas utiliser Messenger, il restera toujours la possibilité, moins pratique, d’utiliser la messagerie dans Facebook via le site web.

Pour finir, même si Facebook ne communique pas encore à son sujet, il est certain que l’acquisition de WhatsApp apportera prochainement des nouveautés à Messenger, il suffit d’être patient.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentLumière mystérieuse sur Mars : ce serait un caillou, pas des Martiens !
Article suivantGalaxy S5 : avec Deezer, sauf en France
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here