Facebook imite Snapchat pour mieux le remplacer ?!

Dès qu’on voit l’interface de Facebook, on ne peut s’empêcher de penser à Snapchat ; la ressemblance est criante, notamment dans le style deb frappe du texte. Facebook imite Snapchat en lançant la nouvelle fonctionnalité révision des photos.

Zuckerberg, tente par tous les moyens d’enrayer la machine Snapchat, et surtout reconquérir tous ces jeunes de plus en plus nombreux à déserter le réseau Facebook.
Qu’est ce que Facebook a copié ?

C’est une information fournie par le site TechCrunch, qui fait état d’essais effectués par Facebook sur des fonctionnalités directement inspirées de Snapchat. Ces tests concernent des retouches dans l’édition des photos et avant de poster ces dernières. Il s’agirait techniquement de filtres, de rajout de texte multicolore et des stickers, une sorte de fantaisie sur les photos. Pour ces stickers, et pour l’anecdote, ils ne sont pas encore opérationnels chez Snapchat.

Ces nouvelles fonctionnalités sont mises à l’épreuve à titre de ballon d’essai auprès de quelques utilisateurs. Une fois l’impact évalué, elles seront généralisées pour tous les fidèles de Facebook. On parle aussi de la possibilité pour les utilisateurs d’avoir l’aperçu chaque photo ou image retouchée avant sa transmission via le réseau.

Facebook va-t-il atteindre Snapchat ?

Une offre de rachat par Facebook pour la coquette somme de 3 milliards de dollars, poliment rejetée par la start-up Snapchat. On croirait que cette dernière fait peur au géant du réseau. Toutes les tentatives pour l’éliminer ont jusqu’à présent été vaines. Entre l’offre de rachat avortée, l’utilisation d’outils et de process propres à Snapchat, tout y passe chez Facebook pour essayer d’enrayer cette machine de la popularité qui a jailli du néant.

Facebook espère par ces initiatives du « copié/collé », reconquérir des utilisateurs déserteurs en leur offrant les mêmes services améliorés que son nouveau petit concurrent. Snapchat, il faut le rappeler a fait de la messagerie et de la photo éphémère sa spécialité et c’est ce qui a fait aussi sa renommée auprès des très jeunes. Alors, Facebook sera-t-il contraint de s’y mettre à l’éphémère ? On pense qu’il y sera obligé, c’est la loi de la popularité qui décide ; telle une image relookée : David contre Goliath !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentClé TV : Orange lance sa propre clé HDMI en juillet
Article suivantLego : 130 millions d’euros pour abandonner le plastique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here