Facebook : l’amorce du déclin ?

Une récente étude montre que les adolescents américains se détournent de Facebook. Serait-ce le signe avant-coureur du déclin du célèbre réseau social ?

Les réseaux sociaux sont susceptibles de véhiculer des arnaques à grande échelle, qui dupent votre confiance. Sachez repérer ces utilisateurs malveillants, qui se font passer pour vos amis.

Les réseaux sociaux, c’est un peu comme le Top 50 et on n’a pas fini d’en entendre parler : il y a les premiers, et puis il y a les autres.

Si l’on entend toujours parler des mêmes, c’est aussi parce que ce sont ceux qui attirent le plus d’utilisateurs par la richesse de leur contenu et de leurs fonctions. Le duo de tête des réseaux sociaux dont il faut télécharger les applications gratuites sur votre smartphone sont bien sûr Facebook, Twitter et Google+.

Facebook voit son nombre d’utilisateurs en recul, est-il vraiment sur le déclin ?

C’est sous l’égide de la banque d’investissement Piper Jaffray qu’une étude a été menée auprès de 1 600 adolescents américains âgés d’environ 16 ans. Les résultats montrent que, en une année, les ados délaissent Facebook, YouTube et Tumblr au profit de Reddit, Twitter, Snapchat, Vine, 4chan et Google+.

Ces résultats montrent que l’intérêt pour les réseaux sociaux en général est toujours intact, mais que la donne semble se redessiner avec une chute d’intérêt pour Facebook notamment. Il est certain que la logique de monétisation qui sévit dorénavant sur le plus célèbre des réseaux sociaux semble à commencer à faire son effet.

Serait-ce l’amorce du déclin ? Un déclin à plus grande échelle encore dans ces prochains mois ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : entre rêve et réalité
Article suivantNokia : quelle sera la surprise de demain ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here