Facebook : la publicité lui donne des ailes

Grâce à ses revenus publicitaires, Facebook dégage un bénéfice net de 331 millions de dollars, contre une perte de 157 millions un an plus tôt.

De nombreux analystes financiers étaient pessimistes sur la capacité de Facebook à pouvoir monétiser ses utilisateurs. Au final, plus le temps passe, plus le réseau social arrive tirer parti de ses utilisateurs pour engendrer des revenus.

C’est ainsi que les résultats financiers de Facebook au second trimestre sont meilleurs que prévu avec un bénéfice net de 331 millions de dollars, contre une perte de 157 millions un an plus tôt. Le réseau social a essentiellement su tirer parti d’une nouvelle accélération de ses revenus publicitaires, notamment sur les accès mobiles à son site. Ceux-ci se sont élevés à 40% de ses recettes publicitaires contre seulement 30% au trimestre précédent.

Mais la question qui se pose, maintenant que la publicité a tout envahi, est-ce que les utilisateurs ne vont pas se tourner vers d’autres solutions moins corrompues par la publicité ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa technologie haptique pour une meilleure immersion dans les jeux vidéo
Article suivantAndroid : il n’a jamais été aussi facile de hacker !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here